Firefox 29 : Mozilla a fait manger du lion à son navigateur

 

Technologie : Nouvelle interface, menu allégé et largement paramétrable, vitesse améliorée : le navigateur passe le turbo. Ses utilisateurs peuvent maintenant créer un compte Firefox qui leur permet de garder mots de passe, marque-pages et extensions entre tous leurs appareils.

Mozilla a fait les gros titres il y a un mois avec la controverse autour de son PDG Brendan Eich, qui a démissionné le 3 avril. Mais cela n’a pas empêché la fondation de maintenir le cap sur sa mission, comme en témoigne la sortie de la version 29 de son navigateur Firefox (versions pour Windows, pour Mac).

Contrairement à la version 28, sortie mi-mars, qui comportait peu de nouveautés, dans Firefox 29 les changements sont nombreux et visibles – le plus immédiat peut-être pour ceux qui (comme l’auteur de cet article) ouvrent beaucoup d’onglets et de fenêtres est une appréciable accélération.

Personnalisation et allègements

L’interface change – la nouvelle, épurée et appelée Australis, était déjà visible dans la bêta et en développement depuis près de deux ans. Des détails comme les onglets plus arrondis et la mise en avant de l’onglet actif sautent aux yeux.

Un assistant est proposé à l’ouverture de la nouvelle version pour faire un tour des innovations. L’interface joue l’allègement, avec un nouveau menu accessible via une icône en haut à droite (nouvelle fenêtre, enregistrer, imprimer, etc.), et des options de personnalisation. On peut aussi déplacer des icônes dans la barre personnelle, rendant l’ensemble très « customisable » pour les amateurs.

Nouveauté importante pour les utilisateurs multi-équipés, la possibilité de créer un compte Firefox (là aussi déjà dans la version bêta) : cette fonctionnalité permet de synchroniser son installation (marque-pages et mots de passe, extensions, historique, etc.) d’une machine à une autre.

De quoi doper le panda roux, qui selon les derniers chiffres d’AT Internet maintient sa troisième place en Europe parmi les navigateurs, avec 20,4% en mars, contre 30,5% pour Google Chrome et 23,6% pour Internet Explorer… d’autant que la récente vulnérabilité critique découverte dans Internet Explorer devrait pousser ses utilisateurs à se chercher d’urgence un nouveau navigateur tant que des mises à jour n’auront pas été faites.

Firefox29-1-600Source

 

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s