La NSA, l’espion qui aimait Linux

La NSA, qui espionne le monde entier, utilise GNU/Linux. Les serveurs utilisés pour son programme XKEYSCORE tourneraient sous Red Hat.

On le sait depuis les révélations d’Edward Snowden, la NSA, l’agence de renseignements des Etats-Unis, a placé une partie du web sur écoute, notamment via son programme XKEYSCORE.

Red Hat distribue Red Hat Linux Entreprise, une version commerciale de sa distribution GNU/Linux. Et il semblerait que celle-ci ait reçu les faveurs de la NSA au sein de son infrastructure informatique, rapporte FirstLook.

XKEYSCORE est une application Linux typiquement déployée sur des serveurs Red Hat. Elle exploite le serveur web Apache et stocke les données collectées dans des bases MySQL. La NSA utilise également d’autres logiciels libres comme rsync et vim.

Source toolinux.com

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s